Chaque mois nous vous proposons une sélection de nos coups de cœur, les vins qui nous inspirent et que nous aimerions vous faire partager. Afin de vous faire découvrir la totalité des coups de cœur de chaque mois, nous avons créé pour vous le programme de la caisse – cliquez ici pour en savoir plus.

Depuis le mois de Juin 2013 : Nous avons sélectionné une gamme d'épices de la maison Épices de Cru, basée à Montréal (Canada) et nous vous proposons un accord épice et vin. Cliquez ici pour en savoir plus.

Coups de coeurs Janvier/Février 2014 »
Wednesday
Mar262014

Coups de coeur Mars/Avril 2014

IGP Val de Loire 2011 Domaine Andrée  14.50 €

Depuis Saumur, passer Varrains et continuer tout droit vers Saint-Cyr-en-Bourg, une commune angevine Saumuroise, où Stéphane Erissé a décidé de s’installer.

Le domaine Andrée repose sur 3 hectares dont les cépages travaillés sont les suivants : Grolleau noir, Grolleau gris, Cabernet franc et Chenin blanc (vignes de 90 ans).

La cuvée classée en Indication Géographique Protégée Val de Loire (l’une parmi les 6 IGP régionales françaises) est issue d’un assemblage de 40 % Grolleau Noir et 60% jeunes vignes de Cabernet Franc.

Que l’on s’entende, lorsque Stéphane mentionne jeunes vignes, en référence aux Cabernet franc, elles ont tout de même plus de 40 ans.

Pour la petite histoire, le Grolleau noir, qui serait probablement un descendant du Gouais Blanc, est un vieux cépage autochtone important du vignoble de la moyenne vallée de la Loire, avec quelques 2400 ha en 2007 (VINIFLHOR), contre 11400 ha en 1958 (Galet, 1990).

Malgré une régression importante il est, après le Cabernet franc et le Gamay, le troisième cépage rouge de la région.

Ainsi, la parcelle de 70 ares de Grolleau noir du domaine est située sur la rive gauche du Layon, ces jeunes vignes (25 ans en moyenne) dont le rendement est de 35 hectolitres/hectare sont plantées sur un terroir composé de petits graviers et d'argile.

Tandis que la parcelle de 40 ares de Cabernet franc est située sur la rive droite du Layon, proche des vignes de Chenin blanc sur des sols différents de nature plus caillouteuse.

Grâce à cet élevage en fûts de 6 mois pour le Grolleau noir et de 15 mois pour le Cabernet franc, puis un assemblage en cuves en Mars 2013 et la mise en bouteille en Septembre 2013, Stéphane nous propose cette nouvelle cuvée, née en 2011, comme un vin alliant suavité et complexité à travers des notes fruitées délicatement relevées par une touche florale.

Un rouge à accordé sur un Rosbeef en croûte à la moutarde de Meaux et au Poivre sauvage de Madagascar Voatsiperifery.

Voir ci-dessous les différentes épices disponibles à la cave :

http://lescavesduforum.com/poivres-et-epices/

 

Commentaire de Noémie

 

Patrimonio blanc 2012 Domaine Giudicelli   22.80 €

Présentation de notre belle découverte en Haute-Corse au salon Renaissance qui se tenait aux Greniers Saint-Jean à Angers.

Le domaine Giudicelli repose sur 13 hectares, il est conduit selon les règles de la chartre éthique de l’agriculture biologique mais aussi celle de la biodynamie car Muriel Giudicelli entame sa conversion.  

Muriel a quitté le continent pour y implanter son domaine en 1997 sur la commune de Poggio d'Oletta où ses vignes de Vermentinu, Niellucciu, Grenache et Muscat petits grains jouxtent le domaine Leccia.

A l’image de cette viticulture, les parcelles sont cultivées sans désherbant ni pesticides puis labourées et désherbées mécaniquement mais surtout la vigne conduite en gobelet est piochée à la main après les labours.

Voulant exprimer l’identité de son terroir de Patrimonio, Muriel pratique de petits rendements à 23 hl / ha ainsi que des tris sélectifs à la main. 

Les jeunes vignes de Vermentinu (20 ans en moyenne) qui rentrent dans la composition de la cuvée Patrimonio Blanc proviennent d’une parcelle de 1,5 hectare sur un sol argilo-calcaire.

Vinifié en levure indigènes et élevé en cuves inoxydables, Muriel caractérise cette cuvée à travers une minéralité éloquente, aux notes citronnées et une structure impressionnante combinée à une fraîcheur vivifiante.

Un réel plaisir à déguster sur une papillote de Cabillaud à l’huile d’olive et zeste de citron avec un flan de brocolis et panais relevé à l’épice Dukkha.

 

Commentaire de Noémie

 

Domaine Prieuré Saint Christophe 2004    36.00 €

Michel Grisard, le vigneron Savoyard le plus passionné et surtout le pionnier à avoir fait connaître le réel visage, des grands cépages de la région comme la mondeuse pour cette cuvée 2004.

1983 est le premier millésime du Prieuré Saint-Christophe, En 1994-1995, dix années plus tard, conquis par des rencontres avec des vignerons biodynamistes et par leurs vins, il décide de mettre en pratique ces préceptes sur son domaine. Aujourd’hui la propriété compte un peu moins de six hectares, dont quatre de mondeuse, 1.4 d’altesse et le reste en mondeuse blanche. En 2013 Michel Grisard à signer son 41ème millésime! 

Les vins du domaine ne laissent personne indifférents. Il ressort de chaque cuvée une finesse et  une élégance que l’on ne retrouve que rarement dans des cuvées d’exceptions à des prix dépassant bien souvent le raisonnable !

Certains pourrons dire que 36 € c’est très coûteux pour un vin de Savoie…

Il est vrai que c’est un prix mais nous sommes sur un 2004 donc beaucoup de temps passé en cave, mais plus que de justifications matérielles, passons à l’essentiel, la personnalité du vin !

Ce 2004 se distingue au premier coup d’œil par une belle évolution dans la robe avec un brillant sans pareil, donnant vie au vin. Le nez libère très rapidement le coté aérien et envoutant des vieux vins avec leurs notes de sous bois et toujours à la limite de la truffe. En plus de cette aromatique tertiaire se greffe des notes de fruits noirs gourmandes et croquantes.

La bouche est délicate et suave laissant apparaître une belle fraicheur tenue par une minéralité bien présente. La maturité des raisins est parfaite et complexifie la qualité des arômes mais aussi des textures. La longueur en bouche est assez importante et vivifiante.

Un vin magnifique, qui rivalise avec les grands Rhône Nord.

Ce vin sera magnifique sur un carré d’agneau au thym et fleur de sel.

 

Commentaire de Fabrice.

 

Domaines des Marnes Blanches Cuvée En Levrette 2012     14.60 € 

Voici une de nos dernières belles découvertes. Ce jeune couple, Pauline et Géraud, originaire de Franche-Comté, se sont rencontrés pendant leur BTS Viticulture Œnologie à Davayé, près de Mâcon.

Tous les deux ont poursuivi leurs études pour l’obtention d’un Diplôme National d’Œnologie. Beaucoup de diplôme donc et surtout une grande ouverture d’esprit avant le retour dans le Jura.

En 2006 le domaine de 10 hectares est créé et passe en biologique en 2008.

Ici très peu d’intervention sur le vin. Toutes les parcelles sont vinifiées séparément et avec très peu de S02 et parfois sans, si l’équilibre du vin le permet. Les vinifications sont en fûts de chênes. 

Passons donc à cette cuvée," En Levrette" !

Et oui c’est bel et bien le nom cadastral de cette parcelle, sachez que je n’ai pas cherché à savoir son origine mais je vais faire des recherches… ! 

Ce vin est issu d'une des  plus vieilles parcelles de chardonnay pour certaines en échalas d’environ 100 ans. Le terroir est composé de calcaires à gryphées. Le vin est vinifié et élevé en fût de chêne pendant 18 mois.

Le vin se montre d’une belle expression minérale et donc verticale au premier coup de nez.

Des notes de pierres calcaires mélangées à des fleurs blanches et une pointe de miel laisse entrevoir un vin tendu mais révélant à la fois une grande profondeur.

La bouche confirme dès les premières secondes que ce vin est précis et riche. L’équilibre contribue à apporter une autre dimension au vin. Le " touché"  de bouche, est délicat et la matière suave, un vin rassurant et envoutant à la fois.

Dégusté cette bouteille sur une belle andouillette grillé ou sur des Saints Jacques au safran.

 

Commentaire de Fabrice.

 

Domaines Robert et Bernard Plageoles Cuvée Loin de L’œil 2011    12.90 € 

Inutile de vous présentez ce mythique domaine de Gaillac qui cultive 23 hectares en méthode biologique depuis maintenant de nombreuses années.

Ici chez les Pageoles on ne rigole pas avec l’histoire viticole du pays !

Les quatorze cépages historiques du Gaillacois (en comptant parmi eux les 7 de la famille Mauzac !) sont cultivés.

Cette cuvée est donc issue à 100 % de ce cépage Loin de L’Oeil.

Ce cépage à été autorisé en plantation dans la région par François Premier en 1553. 

Ce vin est une cuvée moelleuse légèrement sucrée.

Les rendements pour cette cuvée sont de 15 Hl/Ha.

La vendange est manuelle après un passerillage des raisins sur souches et développement de la pourriture noble. La fermentation et l'élevage en demi-muids( barrique de 500 ou 600 litres).

Ce vin se distingue par une belle couleur entre l’or et le rosé. Sont nez est envoutant par la gourmandise qu’il exalte par ses notes de fruits à chair blanches de type poire williams et de coing. La bouche n’a aucune lourdeur car ce cépage a une acidité naturelle qui lui donne une grande digestibilité.

Un pur vin de plaisir à partager entre amis lors des après-midi sous la tonnelle.


Commentaire de Fabrice