Chaque mois nous vous proposons une sélection de nos coups de cœur, les vins qui nous inspirent et que nous aimerions vous faire partager. Afin de vous faire découvrir la totalité des coups de cœur de chaque mois, nous avons créé pour vous le programme de la caisse – cliquez ici pour en savoir plus.

Depuis le mois de Juin 2013 : Nous avons sélectionné une gamme d'épices de la maison Épices de Cru, basée à Montréal (Canada) et nous vous proposons un accord épice et vin. Cliquez ici pour en savoir plus.

Coups de coeur Mars 2015 »
Thursday
Apr092015

Coups de coeur Avril 2015

Maranges rouge vieilles vignes 2013 Domaine des Rouges Queues 21.50 €

En 1998, Isabelle et Jean-Yves Vantey s’installe au domaine des Rouges Queues qui est situé en Bourgogne, dans un petit village de 170 habitants, Sampigny les Maranges.

C'est grâce à cette parcelle nommée "En Bulliet" de 89 ares 17 ca que le domaine a vu le jour.
Les sols sont argileux avec des cailloutis de la vallée de la Dheune du pléistocène ancien.
L’exposition sud, sud est de ces vignes âgées de 80 ans en moyenne ont été plantée en 1933-1934.

Certifié en biodynamie, le domaine produit seulement 13000 bouteilles, une petite production qui met en valeur le travail considérable effectué dans les vignes qui sont travaillées selon leurs profils, car certaines sont labourées, d'autres en enherbement naturel puis piochées sous le pied.

Voici un pinot noir qui se révèle flatteur et délicat à travers un nez enrobé d’un fruit pur et croquant.

Harmonieusement, une bouche soyeuse et fraîche se dévoile sur quelques notes florales telles que la pivoine et la violette apportant une dimension supplémentaire au vin.

A déguster sur un carré de veau à la moutarde de Meaux et pommes dauphines.

 

Commentaire de Noémie

 

Vdp du Var Blanc cuvée Blanc Public 2014 Domaine de la Réaltière 10.20 €

Le Domaine de la Réaltière est situé entre Jouques et Rians, dans une Provence encore sauvage, à quatre cents mètres d'altitude.

Le vignoble est entouré d'une oliveraie et d'une forêt de chênes verts et de pins où se mêlent toutes les senteurs provençales.

Jean-Louis Michelland s'installe à La Réaltière en 1994 en pratiquant une culture respectueuse de son terroir donc en évitant l’utilisation de désherbant, pesticides et engrais chimiques.

En 2001, son fils Pierre reprend le domaine à la suite du décès accidentel de son père, Jean-Louis, survenu lors d’une journée de travail dans ses vignes.

Actuellement certifié en agriculture biologique et biodynamique, la cuvée Blanc Public est issue uniquement du cépage Ugni Blanc qui repose sur 1,5 ha.

Les rendements sur le millésime 2014 ont été de 24 hl/ha, mais Pierre maintient l’existence de ce vin de cépage unique qui lui confère de par son terroir argilo-calcaire, une fraîcheur et tension très équilibrée par le processus de vinification fait en cuve puis l’élevage effectué sur lies fines pendant 2 mois donnant une touche incessante sur des arômes d'agrumes.

A proposer sur des Filets de rougets rôtis à l’huile d’olive et tapenade de poivrons.

 

Commentaire de Noémie

 

Cuvée “Vermont” vieilles vignes 2011 Domaine G. Descombes Bouteille 28,80 €

Situé à Vermont, un lieu-dit à côté de Villié-Morgon, le domaine Georges Descombes possède 15,5 ha répartis sur 5 appellations : 7,5 hectares à Morgon, 3,5 hectares à Brouilly, 2 hectares à Regnié, 0,5 hectare à Chiroubles et 2 hectares en Beaujolais Villages.

Il est l’une des figures de l’AOC Morgon ; tout son travail est basé sur la quête permanente de produire des vins les plus proches possibles de son terroir granitique, sans ou avec peu de soufre et provenant de vignes travaillées sans produit de synthèse.

Une façon de procéder qui commence avant tout lors des vendanges car elles sont entièrement manuelles, ensuite les raisins sont stockés dans une pièce où la température est contrôlée avant d’être envoyés dans des cuves bétons de 60hl.

Traditionnellement, une macération semi-carbonique est opérée et les vinifications se font en levures indigènes.

Seule exception, la cuvée « Vermont » qui est produite à partir d’une parcelle de vignes centenaires, vinifiée séparément des autres cuvées et élevée 6 mois en fûts avant d’être mise en bouteille.

Une parcelle de vignes que Georges a hérité de sa grand-mère où de nombreux pieds sont manquants accompagné d’un rendement très faible et une densité très en-dessous de la moyenne ; ce qui fît l’objet de quelques plaintes de la part de l’INAO envers le domaine.

D’ailleurs, cette histoire s’est résolue par le remplacement de ces vieilles vignes depuis 2012…

Néanmoins, pour ceux qui ont eu la chance de déguster cette cuvée, après une ou deux heures de carafage, il s’avère d’une étonnante complexité aromatique en passant d’arômes primaires en olfaction à tertiaires lorsque celui-ci se retrouve en milieu de bouche tout en gardant une fraîcheur et longueur indiscutable.

Un vin pour le plaisir des papilles ou pour accompagner sur une daube de cèpes et tête de veau !

 

Commentaire de Noémie

 

Gewurztraminer Fronholz 2012 Domaine Ostertag Bouteille 34.00 €

Si j’ose dire, voici une Vendanges Tardives digne de ce nom, seulement pour 1,7g de sucres résiduels, soit 1/10 de degré d'alcool près, André Ostertag, biodynamiste convaincu, ne peut pas utiliser cette mention pour ce vin, qui a un taux de sucres résiduels de 78gr/l ce qui est insuffisant pour une V.T.

Mais le réconfort se trouve de loin dans cette jolie bouteille, par son nez pur et aérien rempli de notes de fruits blancs comme la pêche de vigne, s’en suit d’une délicate bouche portée par les diverses arômes fruités tels que la mirabelle, la poire et tout un arc-en-ciel de fruits dérivés qui allonge cette sensation de sucrosité rehaussée par la tension minérale et quelques pointes salines de par ses origines.

Cette cuvée est issue d’un terroir composé de quartz et sables blancs siliceux en surface avec une exposition orientée sud-ouest qui est extrêmement rare en Alsace (les Vosges représentent le contrefort ouest du vignoble).

Éloigné du massif des Vosges, le terroir Fronhloz, lieu-dit situé près d'Epfig, dans le Bas-Rhin, bénéficie d'un ensoleillement rallongé et davantage de ventilation ce qui lui confère un microclimat lumineux et aéré.

La conséquence de ce terroir apporte toutes les caractéristiques à ce magnifique vin de Temps :

Le soleil au couchant, plus d’intensité lumineuse (meilleure photosynthèse), et plus d’aération.

En résulte des acides qui ne sont pas brulés et des arômes qui ne sont ni cuits ni exotiques, préjudiciable aux raisins botrytisés.

Ainsi qu’une vinification qui se fait en cuve inox pour garder le maximum de fraicheur.

Dans cette même recherche, la fermentation est arrêtée tôt pour ne pas que l'alcool prenne le dessus sur la pureté aromatique, et l'élevage est réduit à 8 mois pour ne pas surcharger le vin.

Un vin qui se mariera merveilleusement en apéritif sur des petites bouchées sucrées-salées ou sur un foie gras, voire même sur un fromage persillé.

 

Commentaire de Noémie