NEW

Travel
the great wine regions
of the world

The wine-producing region of South Africa The wine-producing region of North America The wine-producing region of South America The wine-producing region of Europe The wine-producing region of Oceania The wine-producing region of Orient

 
The wine-producing region of Armenia The wine-producing region of Cyprus The wine-producing region of Georgia The wine-producing region of Israel The wine-producing region of Lebanon

 
The wine-producing region of Germany The wine-producing region of England The wine-producing region of Austria The wine-producing region of Crimea The wine-producing region of Croatia The wine-producing region of Spain The wine-producing region of France The wine-producing region of Greece The wine-producing region of Hungary The wine-producing region of Ireland The wine-producing region of Italy The wine-producing region of Portugal The wine-producing region of Serbia The wine-producing region of Switzerland

 
L'Alsace Vineyard of Beaujolais and of Lyonnais The Bordelais Burgundy Champagne Corsica Jura Loire Vineyard of Provence Rhône Valley and his coast x Vineyard of Savoy and Bugey The South West

 

Alsace

Environ 15 000 ha.
Plus de 90 % du terroir est vinifié en blanc : Auxerrois, Chardonnay, Chasselas, Gewurztraminer, Muscat d'Alsace, Pinot blanc, Pinot gris, Riesling et Sylvaner, et moins de 10 % en cépage noir : Pinot noir et Savagnin rose.

Champagne

Environ 33 000 ha.

Trois cépages dominent le terroir : Chardonnay, Pinot meunier et Pinot noir, mais des cépages moins connus existent également : Fromanteau (Pinot gris),  Petit meslier et Pinot blanc arbanne.

17 villages sont classés "Grand cru", 44 "Premier cru" et 275 "Champagne", beaucoup de caves et de bulles...

Bourgogne

 Environ 26 000 ha.

Le terroir est principalement composé de :

  • Pinot noir en noir même si le César, le Gamay et le Tressot sont présents,
  • Chardonnay en blanc, mais aussi Aligoté, Melon de Bourgogne, Pinot gris, Sacy et Sauvignon blanc.

La Vallée de la Loire

Environ 70 000 ha.

Les vins blancs sont composés d'Arbois, de Chardonnay, de Chasselas, de Chenin, de Folle blanche, de Grolleau gris, de Melon de Bourgogne, de Menu pineau, de Romorantin, de Sacy, de Saint-Pierre-Doré, de Sauvignon....

Les cépages noirs sont le Cabernet franc, le Cabernet sauvignon, le Cot, le Gamay, le Gamay de Bouse, le Grolleau, le Négrette, le Pineau d'Aunis, le Pinot gris, le Pinot meunier et le Pinot noir.

Jura

Environ 2 200 ha.

Les vins blancs sont composés de Chardonnay et de Savagnin.

Les vins rouges sont constitués de Pinot noir, de Poulsard (aussi appelé Ploussard) et de Trousseau.

Les vins du Jura les plus réputés sont les vins de voile (aussi appelés vins jaunes ou vins de paille). Les vins du Jura sont des vins rares, appréciés des connaisseurs, beaux et mystérieux.

Savoie

Environ 2 200 ha.

Les vins blancs de Savoie sont composés des cépages Chasselas, Gringet, Jacquère, Roussette (au appelé Altesse) et Rousanne. 

Les vins rouge sont constitués de Gamay, de Mondeuse, de Persan ou de Pinot noir.

Beaujolais

Environ 23 000 ha.

Ses vins rouges sont quasiment intégralement constitués de Gamay, avec une larme de Pinot noir et une autre de Chardonnay.

Rhône

Plus de 73 000 ha répartis en deux vignobles : septentrional et méridional.

Les vins rouges sont composés de Clairette rose, de Camarèse, de Carignan, de Cinsault, de Counoise, de Grenache, de Mourvèdre, de Muscardin, de Piquepoul noir, de Syrah, de Terret noir et de Vaccarese.

Les vins blancs sont constitués de Bourboulenc, de Clairette blanche, de Grenache blanc, de Grenache gris, de Marsanne, de Piquepoul blanc, de Roussanne, d'Ugni blanc et de Viognier.

Provence

Plus de 27 000 ha.

Le terroir se divise en cépages blancs (Clairette, Rolle, Semillon et Ugni blanc) et en cépages noirs (Cabernet sauvignon, Calitor, Carignan, Counoise, Grenache, Mourvèdre, Syrah et Tibouren).

Languedoc-Roussillon

Environ 80 000 ha.

Les vins blancs sont constitués de Bourboulenc, de Chardonnay, de Chenin, de Clairette, de Grenache blanc, de Grenache gris, de Maccabeu, de Maccabeu blanc, de Marsanne, de Mauzac, de Muscat à petits grains, de Piquepoul blanc, de Rolle, de Roussanne et de Torbat.

Les vins rosés et rouges sont, eux, composés de Cabernet sauvignon, de Carignan, de Cinsault,  de Fer servadou, de Grenache noir, de Ladonner pelut, de Malbec, de Mourvèdre, de Muscat à petits grains rouges et de Syrah.

Bordeaux

Environ 120 000 ha.

Le terroir est composé à 75 % de cépages noirs : Cabernet sauvignon, Cabernet franc, Carmenère, Malbec, Merlot et Petit verdot, et à 25 % de cépages blancs : Colombard, Mauzac, Merlot blanc, Muscadelle, Ondenc, Sauvignon, Sémillon et Ugni blanc.

Sud-Ouest

Environ 15 000 ha.

Ses vins rouges sont composés d'Abouriou, de Cot, de Courbu noir, de Duras, de Fer servadou, de Jurançon noir, de Manseng noir, de Merille, de Négrette, de Prunelart et de Tannat.

Ses vins blancs sont constitués d'Arrufiac, de Baroque, de Camaralet, de Gros manseng, de Lauzet, de Len de l'el, de Mauzac, d'Ondenc, de Petit courbu, de Petit manseng et de Raffiat de moncade.

Corse

Environ 2 600 ha.

Le terroir est composé de deux cépages blancs (l'ugni blanc et le Vermentino) et de plusieurs cépages noirs (le Barbarossa, le Carcajolu, le Carignan, le Cinsault, le Grenache noir, le Mourvèdre, le Nielluccio, le Sciaccarellu et la Syrah).

Espagne

L’Espagne est la plus grande région viticole mondiale avec presque un million d’hectares viticoles.

L’histoire viticole de ce pays commence vers 900 avant J.-C., lorsque les Grecs et les Phéniciens commencent à développer la vigne. Au Moyen-Age, la présence des Maures dans le pays met un frein à la commercialisation du vin, ce dernier n'etant toléré que par les chrétiens. L’Espagne ne produit alors du raisin que pour en faire du raisin sec ou des raisins de table. En 1492, les Espagnols catholiques finissent par chasser les Maures et la production de vin reprend.

Comme beaucoup de pays, l’Espagne a compris l’importance de la mondialisation et a modernisé en conséquence son vignoble en réalisant des arrachages massifs pour la seconde fois de son histoire (la première étant due au Phylloxera). L’idée est alors de changer les cépages pour en introduire de nouveaux plus à la mode, mais aussi de modifier les techniques de viticulture. Cela n'a pas empêché l’Espagne de rester la plus grande région viticole du monde.

L’Espagne, c’est :

  • Les sols : granite, alluvion, argilo-ferrugineux, calcaire, argilo-calcaire, schiste…,
  • Les climats : méditerranéen, semi-aride et océanique modifié,
  • Les cépages : 1 250 cépages dont des noirs (Grenache, Monastrell, Bobal, Mencia, Tempranillo…) et des blancs (Airén, Macabeu, Palomino, Pedro ximenez, Xaerel-lo…).

Quelques chiffres :

  • 12 régions viticoles,
  • 975 000 hectares de vignes,
  • 4 000 bodegas,
  • 63 appellations.

Portugal

Comme beaucoup de pays européens, le Portugal doit l'arrivée de la vigne aux Phéniciens et le développement de la viticulture aux Grecs, puis aux Romains. La viticulture portugaise est légèrement mise en retrait durant la domination des Maures. En 1385, le Portugal obtient son indépendance et relance sa production de vin et sa vente à travers le monde.

L’apogée des vins portugais commence en 1693 grâce au Roi William III. Ce dernier instaure de lourdes taxes sur les vins français. Une opportunité pour le Portugal, particulièrement en ce qui concerne l’export de ses vins en Angleterre en raison desbonnes relations diplomatiques entre ces deux pays. En 1756, le Haut-Douro crée l’une des toutes premières appellations d’origines contrôlées au monde : le Porto. Même si ce dernier reste le produit phare du pays, le Portugal offre un large choix de vin tout aussi intéressant à découvrir ou redécouvrir.

Le Portugal, c’est :

  • Les sols : argileux, calcaire, sableux, schisteux, granitiques,
  • Le climat : océanique,
  • Les cépages : 250 dans le pays.

Quelques chiffres :

  • 14 régions viticoles,
  • 204 000 hectares de vignes.

Italie

L’Italie est l'un des trois premiers producteurs de vin au monde. Les Grecs ont importé la vigne en Italie et les Romains ont développé la viticulture dans tout le pays. Jusqu’au XVIIIe siècle, les techniques de viticulture et œnologie italiennes sont très en avance par rapport aux autres pays viticoles. Lors des guerres, l'Italie est devenue le fournisseur mondial de vin. Les techniques de viticulture font alors produire de grandes quantités de vin au détriment de sa qualité. Cela a longtemps préjudicé au pays et à l’image de ses vins. Dans les années 1960, l’arrivée des appellations d’origine contrôlée permet de refleurir le blason des vins italiens, ainsi que leur popularité à l’échelle mondiale.

L’Italie, c’est :

  • Les sols : calcaire, granitique, schiste, gneiss, grès, argileux et sablonneux,
  • Les climats : méditerranéen, montagnard et continental,
  • Les cépages : plus de 200 cépages autochtones et plusieurs cépages importés, soit un total de 338 cépages autorisés.

Quelques chiffres :

  • 20 régions viticoles regroupés en 4 grandes régions (Nord-Est, Nord-Ouest, Centre et Sud, sans oublier la Sicile),
  • 682 000 hectares de vignes,
  • 800 000 viticulteurs,
  • 300 appellations d'origine contrôlée.

Grèce

Les Grecs et le vin, bien plus qu’une histoire, un mythe ! Dionysos, fils de Zeus, équivalent de Bacchus chez les Romains, est le Dieu de la vigne, du vin et de ses excès, de la folie et de la démesure.

La viticulture est pratiquée en Grèce depuis 2 000 ans avant J.-C. Des fouilles archéologiques ont permis d’attester que certaines amphores de vins grecs ont voyagés le long du Rhône et jusqu’en Crimée.  Aujourd’hui, la Grèce est le seul pays où les surfaces viticoles diminuent d’années en années, dans le but d’améliorer les rendements, les techniques vinicoles et de se spécialiser.

La Grèce, c’est :

  • Les sols : sur le continent se sont des sols calcaires, alors que les îles sont recouvertes de cendres volcaniques, un sol idéal pour la vigne,
  • Le climat : méditerranéen,
  • Les cépages : plus de 200 cépages autochtones répartis en cépages noirs (Agiorgitiko et Xinomavro) et en cépages blancs (Assyrtiko, Muscat d’Alexandrie, Robola, Roditis et Savatiano).

Quelques chiffres :

  • 107 000 hectares de vignes,
  • 33 appélations d'origine contrôlée grecques,
  • 70 caves coopératives et 250 maisons de négoce.

Suisse

La Suisse viticole apparait à l’époque de l’Empire Romain. Les moines cisterciens, venus de Bourgogne, ont planté les premières vignes dans le Vaud, un des cantons phares de la Suisse.

La Suisse, également surnommée « Le château d’eau de l’Europe », ne possède pas de frontières maritimes et pourtant les eaux du pays se jettent dans la mer du Nord par le Rhin, rejoignent la mer Noire grâce au Danube et terminent dans la Méditerranée en suivant le Rhône. Cette particularité donne à la Suisse une grande diversité de sols et de climats, jouant un rôle important dans la culture viticole du pays.

Aujourd’hui, le canton de Valais a pris la tête de la production de vins suisses avec plus de 20 000 viticulteurs. Les vignerons suisses défendent des vins de terroir en revendiquant un savoir-faire ancestral.

La Suisse, c’est :

  • Les sols : sol brun, calcaire, caillouteux, régosol,
  • Les climats : doux, ensoleillé et sec, presque méditerranéen,
  • Les cépages : au nombre de 80.

Quelques chiffres :

  • 14 793 hectares de vignes,
  • 6 régions viticoles : Vaud, Suisse alémanique, Genève, Valais, Trois Lacs et Ticino,
  • 1 % d’export, pour 60 % d’import,
  • 40 litres de vin par habitant et par an (6e rang mondial).

Allemagne

Les Romains, en suivant le Rhône, vont inévitablement tomber sur l’Allemagne et y planter de la vigne. À partir du XIXe siècle, les vins allemands vont connaître leurs premières heures de gloire. Après la Seconde guerre mondiale, les Allemands vont passer à la vendange mécanique. La qualité des vins allemands, la « Deutsche Qualität », sera reconnue, de nouveau, à partir des années 1980.

L’Allemagne est une région viticole avec une météo instable, qui peut aussi bien être favorable à la vendange que dévastatrice. Cependant, elle reste le vignoble le plus adapté à son célèbre cépage : le Riesling. Le vignoble allemand est essentiellement planté le long des lignes d’eau.

L’Allemagne, c’est :

  • Les sols : schistes,
  • Les climats : il est particulièrement rude (gelées précoces et hivers froids). Les vignes sont plantées dans les vallées afin d'être protégées des vents froids et d'avoir plus d’ensoleillement,
  • Les cépages : 92 cépages autorisés. Les principaux cépages noirs sont  le Blauer, le Dornfelder, le Pinot Noir (Spätburgunder) et le Portugieser. Les principaux cépages blancs sont le Müller-Thurgau, le Riesling et le Sylvaner.

 

Quelques chiffres :

  • 8 grandes régions viticoles : Franken, Hesse Rhénane, Moselle Allemande, Nahe, Palatinat, Pays de Bade, Rheingau et Sarre,
  • 102 000 hectares de vignes,
  • 33 000 viticulteurs.

Hongrie

List of producers:

Serbie

List of producers:

Autriche

Angleterre

List of producers:

Irlande

List of producers:

    Crimée

    List of producers:

    Croatie

    List of producers:

    Chypre

    List of producers:

    Arménie

    List of producers:

    Géorgie

    List of producers:

      Liban

      List of producers:

        Israël

        List of producers:

        Amérique du Nord

        Au XVIe siècle, en Amérique du Nord, la vigne existe à l'état sauvage, tout spécifiquement dans l'Est, dans l'actuel état de la Virginie, ainsi qu'au Canada, sous forme de lianes s'enroulant autour des arbres. Au Canada, la région des Grands Lacs se révèle être la plus propice à l'acclimatation de la vigne. Certaines variétés européennes implantées au milieu du XVIIIe siècle y croissent toujours aujourd'hui. La production vinicole Nord-américaine est stoppée nette au début du XXe siècle, avec l'instauration de la Prohibition le 16 janvier 1919. La fabrication et la vente de boissons enivrantes seront interdites pendant 14 ans. L'expérience de la Prohibition va inciter les viticulteurs américains à se lancer dans la production de vins de qualité.

        En 1939, l'importateur de vin Frank Schoonmaker lance l'idée des vins de cépage, un produit qui va faire la renommée du vignoble Nord-américain et avec lui, celui de tout le « Nouveau Monde ». L'industrie viti-vinicole américaine se développe spécifiquement dans les années 1970, grâce à de nouvelles technologies, même si ce sont des pieds de vigne européens qui sont toujours à l'origine du vignoble.

        L’Amérique du Nord est composée de deux pays :

        Le CANADA

        Le Canada, c'est :

        • 4 régions viticoles : la Colombie-Britannique, la Nouvelle-Ecosse, l’Ontario et le Québec,
        • 474 cépages différents,
        • le Canada est tellement vaste que l’on ressence plus de 150 différents types de sol,
        • 12 000 hectares de vignes,
        • presque 600 wineries.

        Les USA

        Les USA, c'est :

        • des cépages noirs : Cabernet sauvignon, Merlot, Pinot noir, Syrah et Zinfandel,
        • des cépages blancs : Chardonnay, Colombard, Riesling et Sauvignon blanc,
        • plus de 150 types de sol différents,
        • 443 000 hectares de vignes,
        • 4e producteur mondial,
        • 224 American culture areas (ACA), l’équivalent des AOC français,
        • 1er consommateur et importateur de vin mondial.

        Les USA sont composés de 50 états dont 44 produisent du vin. Les trois principaux sont :

        • La Californie 

        La Californie est le plus gros État en termes de surface viticole. Cet État compte 246 000 hectares de vignes, soit l’équivalent du terroir viticole du Languedoc-Roussillon. La Califormnie produit à elle seule 90 % de la production nationale. Les deux grandes régions viticoles sont le Sonoma et la Napa qui comptabilisent un nombre inégalé d’American viticultural areas (AVA).

        Le 24 mai 1976, lors du « Jugement de Paris », une dégustation à l’aveugle a opposé des grands crus de Bourgogne et de Bordeaux aux vins de Californie, en présence de divers spécialistes, sommeliers et chroniqueurs français. Les vins de Californie sortent vainqueurs de cette confrontation. Les vins de Californie ont dès lors leurs places au palmarès des grands vins du monde. 

        • L’Oregon :

        Cette région viticole de 11 330 hectares est située au nord-ouest des Etats-Unis. On le compare régulièrement à la Bourgogne en raison de son climat et de ses conditions idéales pour cultiver le Pinot noir. La production de vin ne s’y développe que depuis 1960 et pourtant la renommée de ses vins est excellente. La grande majorité des vignerons de l’Oregon est fortement concernée par la culture biologique.

        • L’État de Washington

        La chaîne des Cascades, qui s’étend de Vancouver jusqu’au nord de la Californie, divise naturellement l’Etat de Washington en deux . Cet État viticole est marqué par la volonté de devenir le 2e producteur du pays. Ainsi, le nombre de « winery » a augmenté de manière impressionnante entre 2000 et 2009. Beaucoup de vignerons ne procèdent pas de vignes, mais ils achètent du raisin à d’autres producteurs. Cela constitue une pratique courante dans cet État.

        Amérique du Sud

        L’Amérique du Sud se compose de six pays : l’Argentine, la Bolivie, le Brésil, le Chili, le Pérou et l’Uruguay. La culture de la vigne en Amérique latine remonte aux « Conquistadors » en 1530. Elle est introduite, au XVIe siècle, par des missionnaires Espagnols en Argentine, au Chili et au Pérou, ainsi qu'au Brésil par les Jésuites portugais. La vigne est plantée majoritairement dans les plaines au pied de la Cordillère des Andes. Ce n’est qu’à partir des années 1980 que l'Argentine et le Chili notamment vont prendre conscience du potentiel de leurs vins.

        L’Amérique du Sud, c’est :

        • Un climat idéal : les hivers sont pluvieux avec des étés chauds et secs. La protection naturelle de la Cordillère des Andes évite les vents humides venues du Pacifique,
        • Des cépages : Cabernet sauvignon, Chardonnay, Malbec, Sauvignon blanc… Ces cépages sont introduits par les familles françaises et italiennes qui se sont installées en Amérique latine,
        • Les vendanges sont effectuées autour du mois de mars en fonction des pays,
        • Le terroir est composé de 475 000 hectares de vignes.

        L’Argentine 

        Malgré le fait que les vignes sont arrivées en Argentine après le Pérou, l'Argentine est le pays latin où la tradition viticole est la plus ancrée dans sa culture. Le cépage Malbec est introduit au XIXe siècle par les Français et devient l’emblème des vins argentins. Les vendanges ont lieu entre mars et avril. L’Argentine compte plus de 225 000 hectares de vignes, avec une grande majorité d’encépagement en raisins noirs comme le fameux Malbec, la Douce noire ou encore le Cabernet sauvignon. Les raisins blancs représentent 30 % de la production nationale et sont composés de de Chardonnay, de Pedro ximénez et de Torrontès. L’Argentine possède le vignoble le plus haut du monde. Certaines vignes sont cultivées à 3 000 mètres d’altitude.

        Le Chili

        Le Chili possède 215 000 hectares de vignes. Les premiers ceps sont plantés par le prêtre Francisco de Carabantes en 1548 pour la production de vin nécessaire à son culte. Le Chili bénéfice d’excellents micro-climats, de connaissances approfondies et de vignerons déterminées. Les vendanges s'y sont effectuent entre février et mars. Les principaux cépages rouges sont le Cabernet sauvignon, le Carménère, le Merlot, le Pinot noir et le Syrah. Les principaux cépages blancs sont  le Chardonnay et le Sauvignon blanc.

        Le Pérou

        Le Pérou est le premier pays d’Amérique latine où les Conquistadores espagnols ont planté de la vigne. Le Pérou compte 32 000 hectares de vignes, c'est-à-dire un terroir aussi grand que celui du Champagne. Les vendanges s'effectuent entre février et mars. Les cépages noirs sont le Cabernet sauvignon, le Malbec et le Negramoll. Les cépages blancs sont l’Italia et le Muscat.

        Afrique du Sud

        L'apparition de la viticulture en Afrique du Sud a lieu au XVIIe siècle. Le Premier gouverneur Jan Van Riebeeck ordonne alors la plantation de vignes hollandaises. En 1659, a lieu la première vendange. Peu de temps après, des familles de Huguenots s'intallent en Afrique du Sud et apportent leur « French Touch » aux méthodes de viticultures et de vinifications. Entre l’Apartheid et le Phylloxera, les débuts des vins sud-africains sont difficiles. Grâce à la libération de Nelson Mandela en 1990, le savoir-faire viticole des Sud-Africains et leur production de vin s'imposent rapidement partout en Europe.

        L'Afrique du Sud offre des conditions climatiques et géologiques idéales sur les côtes pour la culture des cépages blancs. Le territoire des cépages rouges offre de très bons vins qui méritent d’être gardés quelques années pour arriver à leur apogée. 

        L’Afrique du Sud, c’est :

        • Des appellations organisées en Region, Districts, Wards et Estates.
        • Des cépages noirs sont : le Pinotage (le cépage plus jeune au monde, créé en 1952 par Abraham Perold, de la fusion du Pinot noir et du Cinsault), le Cabernet sauvignon, le Merlot et la Syrah. Les cépages blancs sont les blancs le Chardonay, le Chenin blanc et le Colombard
        • Les vendanges ont lieu en février.
        • Le terroir est composé de 101 000 hectares de vignes.

        Océanie

        L'Australie

        Les premières vignes sont plantées en 1788, mais il faut attendre 1791 pour parler de viticulture en Australie, les premiers pieds plantés ne donnant pas de récoltes intéressantes pendant les 3 premières années. Les Britanniques, ne pouvant pas planter de vignes en Angleterre en raison des mauvaises conditions pour la viticulture, installent leurs vignobles en Australie. Les premiers plants de Syrah (Shiraz) font ensuite rapidement leur arrivée et deviennent le cépage emblématique de l'Australie. À partir des années 1990, l’Australie viticole prend son envol en s’orientant vers l’export. En quelques années seulement, la surface viticole du pays est triplée. Aujourd’hui, le terroir australien s'étend sur 149 000 hectares.

        L’Australie, c’est :

        • Des cépages noirs : Cabernet Sauvignon, Merlot et Syrah (shiraz),
        • Des cépages blancs : Chardonnay, Sauvignon blanc et Sémillon, 
        • Les climats : un climat majoritairement de type chaud ou très chaud, mais plus tempéré vers la Tasmanie,
        • Les vendanges ont lieu entre  février et mars,
        • 149 000 hectares de vignes.

         

        La Nouvelle-Zélande

        La vigne est introduite en Nouvelle- Zélande en 1819. Le vignoble est ravagé par le phylloxéra et reprend son développement dès la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le franc succès de la région de Marlborough et de son Sauvignon blanc à travers le monde, contribuent à l’essor rapide du vignoble néo-zélandais dont la superficie a triplé sur la période 2001-2010 pour atteindre 33 428 ha en 2010. Aujourd’hui, La Nouvelle Zélande cultive une surface viticole aussi grande que le terroir du Champagne, qui doit sa renommée à ses grandes wineries tournées vers l’export. La culture viticole de Nouvelle-Zélande reste tout de même fidèle aux petits producteurs familiaux qui ne cessent de perfectionner leurs connaissances de la vigne. 

        La Nouvelle-Zélande, c’est :

        • 2 îles : une au Nord et une au Sud,
        • Les climats : les climats diffèrent au nord et au sud. Les brises océaniques humides sont bloquées par une chaîne de montagne appelèes les « Alpes du Sud » à l’Ouest. Cela explique la concentration des vignobles à l’Est,
        • Les cépages phares sont le Merlot, le Pinot noir et la Syrah en noir, et le Chardonnay, le Pinot gris, le Riesling et le Sauvignon blanc en blanc,
        • Les vendanges s'effectuent entre février et mars.

        Quelques chiffres :

        • 80 % de la production viticole se composé de vins blancs,
        • 36 000 hectares de vignes,
        • 1 600 kilomètres de long.

        WINE CELLARS,
        CHAMPAGNES & SPIRITS
        IN REIMS

        Les Caves du Forum are a venerable institution in Reims and in all of France. We are delighted to welcome you to this site dedicated to those who love French wine, wines of the world and spirits.

        Our news

        Elected cellar of the year of 2013 and Cellarman of the year of 2017 from the "Revue du Vin de France", Les Caves du Forum are an institution of Reims and a reference in France.
        Discover all the news of Les Caves du Forum

        Newsletter

        Wines and Champagne selected from expert in Reims

        Over thoses pages, you can discover the establishment and his numerous service, choose our wine among the 4.000 references in the cellar, buy online selected wines by expert, book a session of tasting or subscribe to the numerous events at The Cellar or The Outbuilding.

        Open Monday : 2PM – 7:30PM
        Tuesday to Friday : 10AM – 12:30PM and 2PM – 7:30PM
        Saturday : 10AM – 1PM and 2PM – 7:30PM

        10, rue Courmeaux - 51100 REIMS

        webagency